Les ingénieurs-conseils dans le domaine du génie technique

 

La technicité toujours croissante de notre cadre de vie ensemble avec la recherche d’une minimisation de l’impact énergétique et environnemental de nos activités de construction accentue le rôle de l’ingénieur en génie technique, en charge de la planification et de la coordination des équipements techniques et énergétiques de tout projet de construction.

 

... découvrez tous les sites autour de l'Ordre des Architectes et Ingénieurs ...

Pierre Hurt, OAI

 

 

Membres OAI = Label de qualité

 

L’essence des professions OAI est constituée notamment de :

 

  • La qualification, la compétence, l’expertise, la créativité et l’ingéniosité,
  • L’indépendance professionnelle et la déontologie,
  • Les responsabilités professionnelles et décennales/biennales,
 



 

  • L’obligation de contracter des assurances couvrant ces responsabilités,
  • L’indépendance de toute activité commerciale afin d’éviter les conflits d’intérêts,
  • La défense de l’intérêt public, du maître d’ouvrage et des utilisateurs.

ses prestations

 

L’ingénieur-conseil du génie technique travaille en étroite collaboration avec les architectes, les ingénieurs du génie civil et les autres intervenants de la maitrise d’œuvre dans la conception et la réalisation d’un ouvrage. Des solutions techniques de plus en plus élaborées, la recherche d’une minimisation de la consommation énergétique, une approche globale d’optimisation sur le cycle de vie de projets demandent une collaboration étroite entre tous les acteurs de l’équipe des concepteurs.

Dans cette équipe pluridisciplinaire, l’ingénieur-conseil du génie technique est en charge des équipements et installations techniques du projet, qu’il suit de la première idée à la réalisation. Son intervention commence lors de la phase de conception et de définition des besoins. Il gère la spécification détaillée des équipements et le dimensionnement définitif lors de la phase planification, pendant la phase d’appel d’offres se fait les choix des firmes exécutantes du projet. Lors de la phase chantier, l’ingénieur du génie technique est responsable du contrôle des travaux d’exécution sur chantier. L’intervention de l’ingénieur du génie technique peut s’étendre jusqu’à la phase exploitation d’un projet ou il fait le contrôle des prestations d’exploitation et contribue à une optimisation de la performance des équipements techniques d’un immeuble ou d’une installation technique.

SES CHAMPS D’ACTIVITÉ

 
  • énergie (concepts énergétiques, simulations, installations de production et de distribution d’énergie, énergies renouvelables). 
  • équipements aérauliques (chauffage, production de froid, ventilation, climatisation, équipements sanitaires),
  • équipements électriques (courant faible, basse tension, moyenne et haute tension),
  • ascenseurs et appareils de levage,
  • systèmes de communication, de régulation, de sécurité,
  • autres techniques spéciales (cuisines, piscines, buanderies, équipements médicaux...)

 

Devenir Ingénieur génie technique

 

Le génie technique étant un domaine vaste avec beaucoup de spécialisations, il n’existe guère de formation d’ingénieur génie technique telle-quelle. Le point de départ est généralement un diplôme d’études d’ingénieur en électrotechnique, thermique et fluides, énergétique, mécanique (Maschinenbau) ou systèmes d’approvisionnement (Versorgungstechnik).

 

L’ingénieur-conseil en génie technique doit donc disposer d’un bagage de base scientifique et technique solide, c’est évident. Ce qui est au moins aussi important sont les soft-skills de communication et relations humaines, qui font la différence entre un bon ingénieur et un bon ingénieur-conseil. L’ingénieur–conseil doit être à l’écoute des idées et problèmes de son client, team-player, il doit être capable de s’intégrer dans une équipe de travail pluridisciplinaire. Il jouera souvent un rôle de médiateur et il doit pouvoir guider et conseiller son client dans des décisions dont l’impact dépasse le domaine purement technique.

 

L'OAI EN CHIFFRES : BUREAUX ÉTABLIS AU LUXEMBOURG

513

architectes
206

ingénieurs-conseils
36

architectes d'intérieur
162

urbanistes
8

arch.-paysagistes
ing.-paysagistes